Alexandre Olliero: « L’objectif, c’est de signer pro au FC Nantes »

Alexandre Olliero, est gardien de buts au FC Nantes. Le jeune joueur de 19 ans revient pour Les Esthètes du Foot sur son parcours et ses ambitions, avec l’objectif de parvenir à signer un premier contrat pro au sein de son club de coeur. Entretien.

Bonjour Alexandre, peux-tu te présenter pour les lecteurs des Esthètes du Foot ?

Bonjour, je m’appelle Alexandre Olliero, j’ai 19 ans, je suis gardien de buts au FC Nantes. Je suis dans ma 3e année au club, je viens de la Rochelle, et j’ai commencé le foot à 4 ans et demi en club.

Tu as commencé directement dans les buts ? 

Non, alors en fait pour mon premier match j’étais dans le champ, j’ai mis un but contre mon camp et j’ai célébré mais bon…ça n’était pas dans le bon but ! C’est à cause de ça que je suis devenu gardien !

Tu jouais à La Rochelle avant de signer à Nantes. Comment es-tu arrivé chez les Canaris ?

Oui, j’ai fait toutes mes classes jusqu’aux 17 ans nationaux à La Rochelle jusqu’au jour où on a joué contre Nantes en championnat. On perd 1-0 mais je fais un gros match. Derrière, le FC Nantes contacte mon coach pour me faire faire un essai sur une journée. Je n’ai pas hésité.

Comment ça se passe cet essai ? 

Tout se passe bien, je vais à Nantes une après-midi et le soir même ils me proposent un contrat de trois ans, avec un an en tant qu’aspirant et deux ans stagiaire. Je tiens d’ailleurs à remercier au passage Matthieu Bideau et Willy Grondin qui m’ont fait confiance et m’ont permis d’intégrer le club.

On te propose ce contrat le soir même ?

Oui ça a été rapide, en même temps ils m’avaient déjà vu jouer.

Tu as accepté la proposition rapidement ? 

J’ai réfléchi quand même parce que j’avais également des propositions d’autres clubs et que Nantes m’avait demandé également de prendre le temps de la réflexion. J’en ai parlé avec mon entourage puis j’ai pris ma décision, j’ai choisi Nantes. C’est mon club de coeur depuis tout petit et il y a des grands noms qui sont sortis de là, surtout chez les gardiens, comme par exemple Landreau.

IMG_0913

Landreau, un bel exemple effectivement. Quels sont tes objectifs personnels ?

L’objectif principal pour moi c’est de signer pro au FC Nantes. C’est ce que je vise pour la fin de cette saison, qui est ma dernière en tant que stagiaire. Le but c’est donc de vraiment continuer à travailler dur pour décrocher ce contrat pro avec Nantes.

Tu évolues actuellement avec la CFA, comment se déroule le championnat ?  

Oui, on alterne les rencontres avec Quentin Braat qui est l’autre gardien de la CFA. Niveau classement ça va, on est 8è, sur 16, ça fait milieu de tableau. L’équipe est jeune et ça se ressent dans le jeu, on a été par exemple capables de mener 2-0 contre Concarneau et de se faire remonter pour perdre 3-2. Face à Bergerac on mène 1-0 au bout de 10 minutes et on a lâché en deuxième mi-temps. Ce jour là il y avait eu une panne de courant juste avant la mi-temps, ça avait duré 15-20 minutes. Je pense que ça leur a fait plus de bien qu’à nous. Mais généralement, en face, ils ont plus d’expérience.
11951355_1472145866424498_5228134210110944514_n

Quel est l’objectif cette saison avec la CFA ? 

On veut finir dans les cinq premiers. C’est faisable si on parvient à tenir les matchs jusqu’au bout et qu’on ne se relâche pas.

Tu as un modèle en termes de gardien ? 

Manuel Neuer, il est bon au pied, bon sur sa ligne, bon dans les sorties. Après, il peut faire des erreurs c’est sûr mais bon…c’est une machine.

Quelles sont les principales qualités d’un bon gardien de but ?

Le jeu au pied, aujourd’hui c’est primordial. Et puis la parole et le mental aussi.

Tu es un joueur qui parle beaucoup ? 

Avant pas trop mais j’ai beaucoup progressé là-dessus, je parle beaucoup plus maintenant. Je pense que j’ai pris plus de confiance, et plus tu as confiance plus tu parles.

Quelles sont tes principales qualités ? 

Je dirais que c’est mon jeu au pied et mes sorties aériennes.

IMG_0907

Tu ne vas pas nous taper un 6m en touche ou un contrôle à la Kevin Trapp ? 

(il se marre) non non, ça, pas de 6m en touche et pas de contrôles ratés. Après, il ne faut jamais dire jamais !

Et tes points de progression ?

Je pense que je ne suis pas assez sévère avec mes défenseurs, je ne les engueule pas assez ! Je ne suis pas assez méchant. Il y a aussi mon explosivité que je dois travailler.

J’imagine que tu travailles ça a l’entraînement ? 

Oui bien sûr. La séance type c’est échauffement, ensuite deux ou trois exercices un peu plus corsés et ça finit par un petit jeu. Ça dure généralement une heure et demi ou deux heures. On a aussi une semaine sur deux des sessions de trampoline, ça fait travailler le gainage pendant les sauts.

Tu as fait la préparation et quelques apparitions dans le groupe pro, comment tu as vécu ça ?

Oui j’ai fait un banc cette saison contre Rennes en Ligue 1. Ça fait plaisir et ça donne des frissons quand tu rentres sur le terrain devant la tribune. Il y a un peu de pression aussi au début, mais au fur et à mesure des ballons la pression s’en va.

Tu t’imagines comment d’ici 2-3 ans ?

Je dirais à Nantes ! Après, numéro un ou numéro deux en fonction des possibilités !

Il y a des joueurs plus expérimentés qui te donnent des conseils ? 

Oui, il y a par exemple Lorik Cana, Rémi Gomis, Johan Audel… Il y en a beaucoup qui donnent des conseils. Ils nous disent de ne rien lâcher, de jouer simple, de ne pas faire les cons. Ils ont une mentalité de vrai gagnants et de grands professionnels. L’ambiance dans le groupe est vraiment très bonne.
unnamed

Quel est le coach qui t’a le plus marqué dans ton parcours ?

Michel Seguela, mon coach en U17 nationaux, parce que souvent, au lieu de nous dire « parce que », il nous disait « because » (il se marre) ! Plus sérieusement, parce qu’il a pris le temps de me faire bosser à l’entraînement alors qu’au club on n’avait pas de spécifique. Il m’a beaucoup fait progresser.

Qui sont pour toi les trois plus grands Esthètes du Foot ? 

Zidane déjà, parce que tout ce qu’il fait est simple, c’est contrôle passe, il ne fait pas de grigri. Ensuite Ronaldo le Brésilien parce que quand il était devant le but, ça finissait toujours au fond. Et je vais mettre un gardien, j’aimais bien Oliver Kahn pour son charisme.

Quel est le geste que tu aimes réaliser ? 

La feinte de frappe sur l’attaquant (il se marre) ! Je ne devrais pas le dire parce que maintenant ils vont le savoir !

Tu l’as déjà ratée ? 

Non, enfin il ne me semble pas. Je ne dis pas que ça n’arrivera jamais, mais pour l’instant c’est toujours passé !

Quel est le geste que tu aimerais réaliser ? 

Même pour marquer un but et tout ? Allez, le retourné, sur un corner à la 90è !

IMG_0908

Quel est le match qui t’a le plus marqué récemment ?  

Le 7-1 de Brésil-Allemagne parce que c’était la Coupe du Monde au Brésil, et qu’ils se sont fait ratatiner. Pauvre Julio César !

Quel est le joueur qui t’a posé le plus de difficultés ?

C’est l’attaquant de Reims Jordan Siebatcheu contre qui j’avais joué l’année dernière en finale des playoffs U19 (ndlr: les premiers des quatre poules des U19 nationaux se rencontrent en playoffs avec demi-finales et finale pour déterminer le champion de France U19). Je lui avais arrêté un penalty dans le cours du match mais derrière il me met une frappe…

Qui est l’Esthète du Foot du FC Nantes ? 

En ce moment je dirais Adrien Thomasson, il est vraiment bon, il a une très bonne vision de jeu.

12184147_1536348509989641_4881058434244444347_o_edit_editQuel est ton meilleur souvenir sur le terrain ? 

Le 2-2 contre Nantes avec les U17 nationaux quand je jouais à La Rochelle. Je savais que j’allais signer à Nantes et j’avais fait un bon match, j’avais sauvé l’équipe à la fin, sur une claquette. On avait été rejoints au score par deux fois mais c’était un beau match, il y avait du monde en plus.

Une dernière question pour terminer: tu aurais fait quoi si tu n’avais pas été footballeur ? 

J’aurais été dans le sport. Éducateur, entraîneur, mais quelque chose dans le sport.

Propos recueillis le 25 octobre 2015

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre