Amalfitano, la première en bleu !

Un marseillais de plus dans les petits papiers de Laurent Blanc, ça se fête, de surcroît lorsqu’il est né à Nice! Amalfitano est pour moi un des cinq, voire des trois meilleurs joueurs de l’OM cette saison et, même s’il n’est pas une machine à stats comme Valbuena, son impact sur le terrain est assez impressionnant. Sa capacité à tirer ses coéquipiers vers le haut en fait un titulaire indiscutable au sein de l’effectif marseillais. Ce qui m’impressionne le plus est sa régularité au fil des matchs et sa montée en puissance cette saison qui en ont fait un appelé chez les Bleus.

Titulaire sur 20 des 23 rencontres de L1 disputées par l’OM cette saison (plus de 1500 minutes de jeu à son actif), Amalfitano a donné raison à Didier Deschamps qui lui a fait confiance très tôt. Son entente avec Azpilicueta sur l’aile droite marseillaise est assez révélatrice de la polyvalence du joueur. Je reste d’ailleurs persuadé que si Azpi a atteint un tel niveau cette saison, c’est en partie grâce à l’énergie et la disponibilité de son pendant offensif.

Polyvalence, énergie et esprit d’équipe: ce sont pour moi les trois qualités principales d’Amalfitano qui ont fait pencher le sélectionneur national en sa faveur, car l’équipe de France a actuellement besoin de ce type de profil. Dans ses déplacements, je lui trouve un semblant de Ribéry (sur l’aile droite), en bien moins technique certes, mais en beaucoup plus collectif. Au niveau de la mentalité par contre, rien à voir avec notre Francky national, il n’y a pas photo. Je veux dire par là qu’on ne verra pas Morgan débarquer sur le plateau de Téléfoot en short tongs et chaussettes (oui oui, à l’allemande!) pour déballer un argumentaire stérile en pleine coupe du monde…

On parle dans la presse d’une association possible avec Amalfitano côté droit et Giroud en pointe, association qui me semble intéressante au vu de l’absence de Benzema et Rémy étant donnée la qualité de centre du marseillais et de la qualité globale du montpelliérain, toujours dangereux de la tête, du pied ou de n’importe où. On a beaucoup reproché à l’équipe de France un manque de « grinta » et de jeu collectif sur ses dernières rencontres, nul doute qu’Amalfitano aura à coeur, dans l’hypothèse d’une titularisation, de démontrer pleinement de quoi il est capable.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre