Bordeaux 0 – 2 PSG: les notes des parisiens

Enfin un match plus convainquant pour le PSG. Repassés en 4-3-3, les hommes de Laurent Blanc sont venus à bout d’une équipe bordelaise qui aura essayé sans pouvoir.

Sirigu (5): quand t’as pas bossé et qu’on n’a pas la possibilité de te juger, on te colle en général la moyenne, dans le doute. Salvatore écope donc d’un petit 5 significatif d’une petite soirée girondine bien tranquille.

Van der Wiel (5): un match discret pour le batave qui n’a pas eu de grande difficulté défensivement. Il a un peu plu souffert après l’entrée de Maurice Belay, plus travailleur que Saivet et son traditionnel combo je fixe/je repars sur l’extérieur droit en reculant.

Alex (7): il s’est imposé comme le patron de la défense sur cette rencontre et a véritablement dégoûté les attaquants bordelais incapables de parvenir à se mettre en situation devant le but.

Silva (6): O Monstro a paru moins monstrueux que d’habitude, laissant le « lead » défensif à Alex. On l’a même vu se faire prendre de court par un contrôle de Cheick Diabaté et réaliser une main dans la surface non sifflée par l’arbitre.

Digne (6): on a d’abord été surpris quand au bout de 5 secondes de jeu il a concédé un corner sur le dégagement bordelais d’engagement. On a ensuite cru à une grande blague quand 5 minutes plus tard, le latéral parisien a été mis KO par…le ballon sur une tête mal réalisée. On s’est enfin pris la tête à deux mains quand, après 10 minutes de jeu il s’est tenu le bras après être mal tombé. Cette entrée en matière cauchemardesque a enfin pris fin et Digne a pu jouer, contenant parfaitement les quelques offensives bordelaises de son côté et apportant des solutions à ses partenaires. Une bonne entrée en matière.

Matuidi (7,5): des ballons grattés au milieu, quatre frappes durant la rencontre et un but après un bon appel et une passe magistrale d’Ibrahimovic. On appelle ça un match plein pour le milieu parisien, visiblement pas émoussé par son match avec les Bleus.

Motta (7): véritable plaque tournante de l’équipe parisienne, l’ancien Intériste a été d’une précision assez impressionnante dans les transmissions de balle. Il a pu donner la pleine mesure de son talent.

Verratti (6): il est le parisien qui a touché le plus de ballons (130) mais sans parvenir à se montrer dangereux par ses habituelles ouvertures par-dessus la défense. Il a été moins dangereux qu’à son habitude mais a tout de même réalisé un bon match.

Ongenda (6): la bonne surprise côté parisien puisque le jeune de 18 ans a été plutôt performant sur le côté gauche de l’attaque. Très disponible, il a multiplié les efforts sans toutefois se rendre dangereux. Encourageant pour la suite. Remplacé par Rabiot (non noté) à la 72è qui aura vendangé une action de but en manquant son piqué et pris sa chance de loin au lieu de servir Zlatan. Paaaas bien…

Lucas (7): il a dynamité la défense girondine avec des courses intelligentes et des dribbles incisifs. Enfin focalisé sur l’animation latérale, il a démontré tout le bien que l’on pensait de lui et a concrétisé son bon bon match avec son premier but en Ligue 1 à la 64è. Il aurait pu repartir avec une passe décisive pour Ibra sur une splendide action avortée par un bon Carrasso. Remplacé par Coman (non noté) à la 82è qui a créé du danger.

Ibrahimovic (6,5): on attend de lui qu’il soit décisif, et il l’a été. Une passe somptueuse dans l’intervalle pour l’ouverture du score de Matuidi et quelques occasions qui auraient mérité mieux notamment ce lob après une louche de Lucas à la 76è. Remplacé par Cavani (non noté) à la 81è, l’uruguayen a cherché la profondeur mais n’a jamais été servi par ses coéquipiers qui cherchaient à conserver le ballon tranquillement.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre