Cabaye au PSG: un bouchon au milieu ?

Débarqué dans la capitale avec un transfert avoisinant les 25 millions d’euros, Yohan Cabaye vient grossir les rangs des milieux du PSG qui ne doivent pas tous voir cette arrivée d’un bon œil. Motta, Matuidi, Verratti, Rabiot, Pastore et maintenant Cabaye, le tout pour 3 places de titulaire, voilà ce que l’arrivée du Chti pourrait engendrer…

Le looser de l’affaire: Adrien Rabiot

Blessé au ligament latéral du genou contre Bordeaux, le jeune prodige parisien en a pris pour 6 semaines. Pas méchant mais relativement poissard en pleine période de mercato et ce alors que certains gros clubs commencent à lui faire les yeux doux. Du coup, Adrien risque fort d’être tiraillé entre une envie d’aller voir ailleurs et le sentiment de devoir encore rester afin de pouvoir se concentrer sur son bac L et se remettre à temps pour son épreuve de pentabond coeff 2. A moins que Nasser ne lui règle son compte en l’envoyant de nouveau s’aguerrir quelque part en prêt. On imagine que ce bon vieux Aulas a d’ailleurs déjà dû commencer à passer des coups de fil.

Matuidi, une proposition impossible à refuser ?

Avec ses thunes et une proposition de prime à la signature de 10 millions d’euros directement in the pocket de Blaise, Manchester City a frappé un gros coup. Blaise étant bien conseillé et étrangement libre en fin de saison, il pourrait penser à se barrer histoire d’aller découvrir autre chose que cette god damned Ligain. Et franchement, avec 10M€ sous le nez plus un salaire de malade, il aurait vraiment tort de se priver. Nasser le maître du jeu a d’ailleurs déjà commencé à mettre la pression : « Si un club tente de recruter un de nos joueurs, il devra en assumer les conséquences ». Même si ce joueur c’est Pastore ?

Mais merde, et Pogba alors ?

S’il est une piste mercato qui vient de prendre du plomb dans l’aile avec l’arrivée de Cabaye, c’est bien celle menant au jeune turinois Paul Pogba. Convoité parce que simplement monstrueux dans l’entrejeu de la Vieille Dame, on voit mal le milieu international venir s’empêtrer cet été dans un milieu largement fourni sauf départ de Matuidi. Tiens, ça tombe plutôt pas mal, les deux joueurs ont le même agent, ce bon gros Mino Raiola.

Un pour tous et chacun pour soi

Faire de la place pour tous sera donc le grand challenge au milieu. Et pour que les joueurs cohabitent, certains devront penser à se barrer ou à se ménager un peu. Pastore devra tôt ou tard faire ses valises pour « rendement insuffisant » et Motta, qui fêtera ses 32 piges en août, pourrait opter pour la seconde option. Pas mal blessé ces dernières saisons, l’italo brésilien qui est revenu au top n’a joué depuis 2010 que 90 matchs depuis 2010 quand un Matuidi en compte quasiment deux fois plus (176). Une purge doublée d’une savante rotation de l’effectif sera donc la clé pour que Paris puisse terminer la saison au sommet en championnat et qui sait en LDC…

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre