Dijon 1 – 2 PSG: les notes des parisiens

Sirigu (5): les matchs se suivent et se ressemblent pour le portier italien. Pas beaucoup de travail sur l’ensemble du match si ce n’est un bel arrêt sur une frappe aux 18m après une relance dans l’axe de Tiéné. Petite prise de risque dans le jeu au pied face à Jovial, ne peut pas grand chose sur le but.

Ceara (3,5): match compliqué pour l’arrière droit parisien qui a alterné le bon en phase défensive et le beaucoup moins bon lors de ses montées offensives. Avec 9 centres tentés dont pas un seul réussi et 27 ballons perdus, Ceara n’était pas au rendez-vous ce soir. Après l’expulsion de Sissoko, Ceara s’est contenté de s’atteler aux tâches défensives.

Alex (5): positionné sur le côté droit de la défense centrale, Alex a eu du mal en début de match face à la vivacité des attaquants dijonnais. Grâce à un placement judicieux, il a pu à plusieurs reprises effectuer quelques interventions décisives.

Sakho (5,5): bon match pour le jeune capitaine parisien. Il a réussi un match correct avec notamment un retour décisive face à un Jovial parti dans le dos de la défense. Du mieux par rapport au match précédent.

Tiéné (6): très rarement pris à défaut dans son couloir gauche, il a réussi un match satisfaisant en ne perdant que très peu de ballons (6), ne commettant qu’une seule faute et en ouvrant le score. Blessé, il a été remplacé à la 80e minute par Armand (non noté) qui a réalisé une entrée pleine de détermination.

Matuidi (6): bonne performance du milieu de terrain, il a beaucoup couru pour venir prêter main forte à la défense et est parvenu à gratter quelques ballons (13). Très peu de pertes de balle (6) et une volonté de toujours chercher à jouer vers l’avant. Une performance à reproduire.

Sissoko (non noté): titularisé aux côtés de Matuidi dans le 4-2-3-1, il a réussi un très bon match jusqu’à son expulsion à la 41e minute. Impressionnant dans la récupération (15 ballons) et très appliqué dans la relance, il s’est notamment distingué par une petite merveille de passes pour Pastore après avoir effacé son adversaire dijonnais d’un sombrero à l’entrée de la surface parisienne. Contrairement à ce à quoi il nous avait habituer, il n’a réalisé qu’une seule faute avant son expulsion plus que sévère.

Nenê (6): Très actif et très libre sur le terrain, Nenê n’a cependant jamais réussi à effectuer la dernière passe. Beaucoup de disponibilité, il a multiplié les courses pour venir soutenir sa défense. Du bon !

Pastore (5): En constante difficulté dans les duels dans lesquels il est en permanence malmené, le meneur de jeu argentin a réalisé un match terne. Un cran plus bas après l’expulsion de Sissoko, Pastore a cependant perdu beaucoup trop de ballons (59% de passes réussies) pour avoir un véritable impact sur le jeu parisien. Remplacé par Chantôme (non noté) à la 85e, qui a touché trop peu de ballons pour que l’on puisse émettre un avis.

Ménez (5): Pas grand chose de positif à retenir de cette prestation transparente si ce n’est sa 10è passe décisive sur une contre-attaque rondement menée avec Gameiro. Il doit fournir des matchs beaucoup plus denses et s’appliquer dans les transmissions. Le ballon manqué pour le 2-0 après une chevauchée fantastique et une passe dans le SEUL défenseur qu’il fallait éviter aurait pu peser très lourd.

Hoarau (5,5): Bonne prestation de l’attaquant parisien qui confirme son retour en forme. Il a représenté une menace pour la défense dijonnaise sur les ballons aériens. Il réalise un très bon travail en effaçant Zarour et en délivrant une belle passe en retrait pour l’ouverture du score parisienne. Remplacé à la 79e par Gameiro (non noté), qui a inscrit un le but de la victoire dans les arrêts de jeu après avoir chippé le ballon à deux défenseurs dijonnais à l’entrée de la surface.

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Répondre