France – Belgique: L’interview déjà culte de Ribéry

France – Belgique ne m’a pas inspiré. On a vu deux bons blocs bien organisés d’abord s’appliquer à défendre et tenter (tant bien que mal) d’attaquer sans grande réussite. Le score final de parité (nul) reflète assez bien les enseignements que l’on peut tirer de la prestation française. La meilleure performance de la soirée est pour moi à mettre à l’actif de Ribéry, non pour son match (malgré le fait que les Footix votant sur TF1 à 0,50€ le vote l’aient élu homme du match malgré ses empalements sur Van Buyten et consorts) mais pour sa remarquable prose lors de l’interview de fin de match, digne de figurer dans les carnets de l’Académie Française et qui devrait faire entrer notre ami Francky dans le cercle très fermé des types qui parlent sans même pouvoir comprendre ce qu’ils sont en train de raconter.

J’ai tenté ici de vous retranscrire en français l’interview qui s’est déroulée en « ribéryen »:

« Franck, comment vous expliquez que l’équipe de France ait encore du mal au niveau du jeu ? »

(Francky inspire, et se lance)

« Je pense que jeeeee…euuuhh…nous avons montré quand même euuuhhh un meilleur match ce soir surtout en première mi-temps euuuhhh…au match de vendredi. J’ai pas compris pourquoi on n’a, on n’a pas continué à jouer notre jeu comme on l’a fait en 1e mi tps, on a essayé de jouer, on a essayé de provoquer, on a eu euuhhh, on a tiré un peu au but surtout en 1è mi-temps, en 2è mi-temps on a trop reculé, on a essayé de jouer un peu l’équipe euuh, l’équipe euh de Belgique euuuh prendre le ballon et euhhh, après voilà jpense qu’on est…c’est aussi important de euhhhh de pas…on n’a pas gagné ce soir, on n’a pas perdu mais euhhh voilà, c’est surtout de, faut continuer à prendre confiance en nous-mêmes et euh et voilà c’était important aussi de pas le perdre ce soir ».

Le poisson rouge a une mémoire à court terme comprise selon les avis entre 3 et 9 secondes. Le Ribéry en a une potentiellement inférieure, de l’ordre de 2 secondes. En effet, après un début de phrase, il balbutie et embraye sur une suite incohérente avec le début. Dès lors, difficile de lui en demander plus sur le terrain, ou encore d’assimiler des consignes de placement. On comprend donc mieux pourquoi après X tentatives pour repiquer dans l’axe en venant s’empaler sur ses amis belges le francky s’évertue à recommencer encore et encore! Ce joueur est définitivement intellectuellement en phase critique…

La vidéo:

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre