Frédéric Hantz mécontent de l'arbitrage

Soir de défaite oblige, l’entraîneur du club vaincu sort l’artillerie en conférence de presse. Dans le collimateur du coach bastiais, le rugueux milieu parisien Marco Verratti, qui aurait selon Hantz bénéficié d’un traitement de faveur de la part de Mr Thual, l’arbitre de la rencontre.

« Ce qui me gêne, c’est l’immunité d’un joueur comme Verratti. Il prend toujours le ballon dans ses mains quand l’arbitre siffle un coup-franc contre lui et il n’est jamais sanctionné. A un moment Wahbi Khazri essaie de lui prendre la balle et l’arbitre lui met un carton jaune. Celui qui fait la faute n’est pas sanctionné, celui qui réagit l’est. Si l’un des mes joueurs ou l’un de Sochaux fait ça, il est sanctionné. Ca me dérange plus que le penalty non sifflé pour mon équipe, qui était difficile à juger. »

Autant Mr Thual n’a peut-être pas été bon sur le penalty sifflé à tort sur Lucas puisque la faute avait été commise en dehors de la surface de réparation, autant concernant les fautes et le soit-disant arbitrage à deux vitesses, il serait bon que l’entraîneur du SCB complète son analyse pour évoquer également le cas du milieu corse Sambou Yatabaré, déjà averti et coupable d’un tacle grossier sur Ménez (79′) qui lui a valu…un remplacement par Khazri.

A 2-0 pour Paris, il est clair que Mr Thual n’a pas souhaité en rajouter et avantager encore plus le PSG. Arbitrage des « gros » et arbitrage des « petits », l’éternel débat continue de faire parler. Marco Verratti, lui, a déjà reçu 10 cartons jaunes cette saison, toutes compétitions confondues.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre