Guingamp 1-1 PSG: les notes des parisiens

Les parisiens ont buté sur une solide équipe guingampaise sans parvenir à trouver les solutions pour percer la ligne de 6 joueurs adverses en phase défensive. Les hommes de Gourvennec auraient même pu l’emporter grâce au but de Yatabaré à la 84è, mais c’était sans compter sur le diabolique jeu de tête d’Alex.

Sirigu (5): pas énormément de boulot, quelques plongeons pour la photo notamment sur une frappe d’Alioui, et une cagade évitée de justesse en détournant de façon improbable un coup-franc de ce même Alioui sur sa barre.

Van der Wiel (4,5): beaucoup de mal à déborder face à une ligne de 6 guingampais qui occupaient toute la largeur. Il n’a pas su trouver d’autres solutions.

Alex (6): un match solide derrière et un jeu de tête toujours aussi précieux défensivement comme offensivement. Buteur providentiel à la 87e, il a sauvé Paris d’une défaite qui aurait fait jaser.

Marquinhos (4): parfois en difficulté sur les ballons aériens face à un Yatabaré deux fois plus massif que lui. Pas franchement clean sur le but guingampais.

Maxwell (4): quelques imprécisions techniques en début de match, il n’a pas apporté grand chose de dangereux par la suite. Un match discret pour un mec de ce calibre.

Matuidi (4): loin de surnager, le chewing-gum n’a pas eu son impact habituel à la récupération. Sûrement parce que les Guingampais n’avaient pas trop le ballon.

Verratti (6): le jeune italien s’est montré à son avantage au milieu sans toutefois parvenir à étirer la défense par ses longs ballons piqués dans le dos de la défense. Effectivement, c’est plus compliqué quand l’adversaire joue très bas.

Motta (5,5): présent dans le match, il a touché beaucoup de ballons et opéré en véritable plaque tournante du jeu parisien. Malheureusement, il n’a pas su trouver LA passe intéressante et apporter de la verticalité au jeu parisien.

Pastore (5): on a toujours autant de mal à être convaincus par le bonhomme, pas franchement mauvais mais pas bon non plus. Un peu comme ces bretzels d’apéritif, ces trucs marron avec du sel dessus, pas bons, mais que tout le monde bouffe comme des cons. Remplacé par Lucas (non noté) à la 69è qui a tiré le corner parisien sur l’égalisation d’Alex.

Cavani (5): un but hors jeu, quelques déchets techniques et aucune occasion franche mais de l’envie et une combativité défensive exemplaire comme sur ce retour précieux en toute fin de match pour mettre fin à une attaque guingampaise. 

Ibrahimovic (4,5): pas vraiment dans un grand soir, le Suédois a beaucoup décroché pour prendre le jeu à son compte. Il n’a jamais réussi à faire la différence et n’a pas zlatané N’dy Assembé sur ses frappes de loin. Décevant.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre