Le PSG est champion de France en s'imposant à Lyon

En clôture de la 36e journée ce disputait le match entre l’OL et le PSG. En s’imposant un but à zéro, les Parisiens ont su saisir l’occasion de décrocher le troisième titre sur la pelouse lyonnaise.

Dès le début du match, les Lyonnais imposent un gros pressing sur le bloc parisien. Mais c’est tout de même les hommes d’ Ancelotti qui se sont offert la première grosse occasion à la troisième minute. Suite à un corner de Lavezzi, le jeune Lopes repousse le ballon qui arrive sur Ibrahimovic qui reprend instinctivement le ballon qui est sauvé de justesse par un défenseur lyonnais. Mais pendant le premier quart d’heure, les Lyonnais affichaient une meilleur maîtrise collective et offraient un jeu beaucoup plus cohérent en faisant circuler intelligemment le ballon sans pour autant être dangereux dans les vingt derniers mètres.

Menez, le but du titre

Après avoir laissé passer l’orage du début de match, les Parisiens ont repris le contrôle du ballon. On notera d’ailleurs la très bonne prestation de Thiago Motta. On a cependant senti que les Parisiens ont cherché à ne pas se découvrir et avec une ligne d’attaque peu mobile, difficile de créer des situations intéressantes. Avec ce manque de rythme, les Parisiens s’en remettent donc aux coups de pieds arrêtés mais Lavezzi décidément peu inspiré en cette fin de saison les tire très mal (27e). La deuxième mi-temps reprend sur le même faux rythme, une jeune équipe lyonnaise qui recule et des Parisiens qui tentent de se projeter vite vers l’avant, c’est ainsi qu’ à la 53e minutes Ménez inscrit l’unique but de la rencontre, le but du sacre. Suite à une bonne récupération de Motta dans les trente mètres lyonnais, l’Italien s’appuie sur Ibrahimovic en une-deux pour décaler Ménez côté gauche. L’international français ajuste Lopes du gauche et offre le titre à son club. L’intérêt qu’on pouvait avoir pour le match retombe immédiatement avec l’ouverture du score car les Lyonnais ne sont aucune en mesure d’ inquiéter des Parisiens qui gèrent le match sereinement.

A la 94e Monsieur Lannoy, arbitre du match siffle la fin de la rencontre et officialise le troisième titre de champion. Dix-neuf ans après le dernier titre, les Parisiens auront à cœur de fêter ce titre avec leur supporters dès demain au Trocadero.

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Répondre