Lecture Foot : Mon Autobiographie – Alex Ferguson

LivreSalut les Esthètes ! On a lu pour vous Mon Autobiographie de Sir Alex Ferguson, SAF pour les intimes, paru aux éditions Talents Sport. On vous en a fait une petite revue, et il faut dire que ça nous a plutôt pas mal plu.

L’Ecossais, véritable figure emblématique de Manchester United, y décrit ce qui était son univers quotidien de manager chez les Red Devils. Il revient sur ses débuts en Écosse, à l’époque où il gérait un pub, et évoque également ses relations avec pas mal de joueurs mythiques du club et avec quelques uns de ses confrères managers, comme ce bon vieux Arsène ou José Mourinho.

Le livre est une succession de chapitres et de petites histoires plutôt qu’un vrai bouquin construit et, en ce sens, il est assez difficile de trouver un fil directeur, le lecteur ayant donc parfois l’impression de sauter du coq à l’âne. La contrepartie agréable, c’est qu’on peut passer 5 minutes (dans le métro ou le bus en allant à l’entraînement ou au boulot) sur un chapitre sans perdre le fil du livre, et c’est quand même bien sympa.

Niveau punchlines, on trouve dans Mon Autobiographie quelques piques, notamment lancées à son grand pote Rafa Benitez, que SAF semble particulièrement porter dans son cœur, mais également à des joueurs qui ont déçu le manager des Red Devils. Roy Keane, Ruud Van Nistelrooy… suivez mon regard.

Le cas Beckham occupe également un chapitre entier dans lequel Ferguson se montre un peu déçu du fait que le Spiceboy ait sacrifié une partie de son temps à développer son image plutôt qu’à s’investir de manière totale pour faire progresser son football. Les coupes de cheveux de Becks ne sont pas épargnées non plus.

« [Tévez] n’était pas le meilleur à l’entraînement. Il aimait observer des petites pauses, affirmant qu’il avait une douleur au mollet »

Au travers des chapitres, on apprécie les anecdotes parfois surprenantes dans les coulisses du club. Vous saviez, vous, que Carlos Tévez, l’homme à la grinta, n’était pas le plus investi aux entraînements, et qu’il avait visiblement assez souvent des « problèmes de mollets » lors des séances, problèmes qui disparaissaient évidemment au moment de disputer les matchs ! Oui on sait, toi aussi tu l’as peut-être déjà faite celle-là à l’entraînement !

Le texte est écrit sans langue de bois, et SAF à le mérite de revenir sur ses succès mais également sur ses loupés, notamment en termes de transferts, avec les cas Verón, Anderson, Bebe, et j’en passe.

On croise au fil des pages un bon nombre d’Esthètes, de Cantona à Giggs en passant par Cristiano Ronaldo, Beckham, Rooney, Larsson ou « Ptit Louis » Saha, qui a laissé un très bon souvenir à son manager malgré des blessures récurrentes.

« De tous les avants-centres que nous avons engagés, Saha fut l’un des meilleurs en termes de talent  »

Au final, le tout décrit de façon très abordable l’univers d’un manager d’un grand club de football, les exigences du poste et la constante nécessité du maintien d’un contrôle total. Un autre thème récurrent est celui de la remise en question. Celle de son propre travail d’abord, mais aussi celle des hommes qui composent l’équipe. On comprend mieux la difficulté de la préparation de l’avenir et de la gestion des joueurs vieillissants dans les grandes équipes, car gouverner, c’est prévoir, et notamment avoir la capacité à anticiper quels jeunes espoirs auront le potentiel futur pour construire l’avenir du club.

Avec sa véritable manie du contrôle et son autorité légendaire, on l’aura en tout cas bien compris, à Manchester United, le boss, c’était bien lui.

Lecture Foot : Mon Autobiographie – Alex Ferguson Reviewed bySamY TraoRé on . Rating: 3.95

Mon Autobiographie - Sir Alex Ferguson

Intéressant
Facile d'accès
Enrichissant
Original
A lire !

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre