Les nominés du ballon de plomb sont arrivés!

Ça y est, les cahiers du foot ont enfin dévoilé la liste des dix heureux nominés de cette année pour l’obtention du ballon de plomb. Egalement appelé trophée Francis Llacer, du nom de son premier lauréat, cette éminente distinction récompense LE joueur de Ligue 1 le plus pourri sur trois critères que sont ses qualités intrinsèques de footballeur, ses choix de carrière mal sentis et sa personnalité.

Les dix nominés de cette année viendront donc ajouter leur nom à la liste mythique des quatre-vingt nominés de l’histoire du Ballon de plomb, rejoignant ainsi le cercle très fermé des joueurs de la trempe de Pierre-Yves André (2003), Dagui Bakari (2003), Kodjo Afanou (2004), Branko Boskovic (2004), Johnny Ecker (2004), Steve Marlet (2006), Mohamed Kallon (2007), Moumouni Dagano (2008), Kader Keita (2008), Patrick Kluivert (2008) ou encore Grégory Coupet (2010), tous nominés mais jamais gagnants du titre suprême. Le ballon de plomb récompense en effet un joueur complet, au caractère unique et au parcours sans faille fait de médiocrité voire de nullité et de mauvais choix de carrière.

Pour vous donner une idée, voici le palmarès des heureux lauréats des précédentes éditions:

2003 : Francis Llacer (devant Cyril Rool et Talal el Karkouri), la base

2004 : Fabrice Fiorèse (devant Philippe Christanval et Dagui Bakari, nominé pour la seconde année de suite)

2005 : Benoît Pedretti (devant Fabien Barthez et Philippe Christanval, qui réalise l’exploit d’apparaître dans le top 3 deux années consécutives)

2006 : Bernard Mendy !!! (devant Stéphane Dalmat et Frédéric Dehu)

2007 : Matt Moussilou (devant Bonaventure Kalou et…Stéphane Dalmat, encore lui)

2008 : Frédéric Piquionne (devant Ronald Zubar et la paire Everton Santos/Willamis Souza nominés en couple)

2009 : Mateja Kezman (devant Kader Keita et Nicolas Dieuze), la pire année

2010 : Yoann Démont (devant Hatem Ben Arfa et Sofiane Feghouli)

Assez attendu, les nominés 2011 du ballon de plomb sont, par ordre alphabétique :

1 – Ambroise Beyaména (Paris-SG / Hapoël Tel Aviv), le chat obèse

2 – Mathieu Chalmé (Bordeaux), le mec sympa, qui se donne, mais qui est mauvais

3 – Michaël Ciani (Bordeaux), le type qui avait craqué à cause de sa sélection en bleus

4 – Pape Diakhaté (OL/ Grenade), le joueur que tout le monde tente de se refiler

5 – Alou Diarra (Bordeaux / OM), le fils de Laurent Blanc

6 – Apoula Edel (PSG/ Hapoël Tel Aviv). Ah merde on avait déjà mis son vrai nom en numéro 1. On annule donc le numéro 6 qui laisse sa place à :

6 – Youssef El Arabi (SM Caen / Al Hilal Ryad), le mercenaire de l’oseille

7 – André-Pierre Gignac (OM), le sauciflard

8 – Moussa Maazou (Bordeaux / Zulte Waregem), l’esbrouffe

9 – Modibo Maïga (FC Sochaux / FC Sochaux), le rien du tout

10 – Emir Spahic (Montpellier / FC Séville), le boucher bosnien

On notera cette année une forte représentation de la communauté bordelaise avec pas moins de quatre nominés dont Mathieu Chalmé qui est le seul à avoir également été nominé l’année dernière.

D’après vous, qui remportera le ballon de plomb cette année ? Votez dans le sondage dans la barre de droite et laissez vos commentaires dans l’espace dédié en bas de cet article.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre