Ménes et la pression des notes

Pierre Ménès est rarement tendre avec Marco Verratti, reprochant souvent au jeune milieu parisien son excès de gourmandise balle au pied. Le journaliste est revenu dans France Football sur un épisode qui lui a valu une volée de bois vert sur les réseaux sociaux, la note attribuée à Verratti après Lille-PSG:

« Quand je faisais les notes des Bleus pour l’Equipe, je demandais toujours l’avis des autres envoyés spéciaux du journal avant de trancher et c’est vrai que j’avais l’habitude de mettre en moyenne 1,5 de point de moins qu’eux à chaque joueur. C’était notamment le cas avec Pedretti, qui ne défendait pas assez à mon goût.

Pourtant, encore une fois, je me suis fait très reprendre de volée. En fait, c’est quand j’ai mis 4 à Verratti au CFC après Lille-PSG, que j’ai rencontré le plus de problèmes. Je me suis fait massacrer sur Twitter. Ce soir-là j’ai eu tort et raison à la fois. Tort parce que son match méritait plus que 4 et raison parce que j’avais mis le doigt sur les défauts qu’on lui reprocherait plus tard, comme son excès de gourmandise avec la balle aux abords de sa surface de réparation ».

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre