Patrice Moyson (préparateur physique): « Le football a changé »

Patrice Moyson est préparateur physique personnel de nombreux footballeurs professionnels. Il a notamment accompagné Antoine Devaux, Claudio Beauvue, Charles Nzogbia, Younousse Sankharé ou plus récemment Jeff Reine-Adelaide, la nouvelle petite pépite d’Arsenal. Le coach basé à Créteil nous présente son activité. Entretien.

Bonjour Patrice, pouvez-vous brièvement vous présenter ?

Bonjour, je suis préparateur physique depuis maintenant 13 ans. J’ai démarré dans le 91 à Epinay-sous-Sénart où j’avais monté à l’époque un centre d’entraînement pour footballeurs sans clubs qui a eu énormément de réussite. J’ai dû avoir 98% de ces joueurs qui ont réussi à retrouver un club. J’ai ensuite obtenu le DU de préparation physique de Dijon en 2005 sous la responsabilité de Gilles Cometti et j’ai démarré ma carrière de préparateur physique avec les U18 nationaux à Créteil. Derrière, j’ai été très rapidement sollicité par des footballeurs donc je me suis lancé.

Depuis votre début de carrière, avez-vous constaté des évolutions chez les joueurs ?

Tout d’abord, j’aimerais vous livrer mon point de vue personnel sur ce qu’est devenu le football. Notre jeunesse se leurre et ne pratique pas ce merveilleux sport pour de nobles raisons. Elle le pratique pour la quête de reconnaissance et par amour de l’argent ainsi que du matériel ; mais le football, ce n’est pas cela. Les jeunes footballeurs prennent pour exemple Ronaldo, Messi et d’autres parce qu’ils sont riches et mondialement connus, mais ils ne prennent que trop rarement pour exemple le travail qu’ils ont dû fournir et qu’ils fournissent encore pour arriver et rester au sommet de leur art.

Pour répondre à votre question, les points de vues sont multiples, aucun de mes joueurs ne se ressemble. Ils sont passionnés et motivés. La démarche qu’ils ont entrepris, celle de s’investir à 200% dans leur objectif, leur fait découvrir chaque jour leurs limites et un nouvel aspect de leurs caractères. Ils deviennent plus performants mentalement et donc physiquement.

« C’est la répétition des efforts qui mène à la performance, c’est alors que les choses commencent à se réaliser. Sans convictions pas de victoire ». #patmoyson Jess d’Hh

Posté par Patrice Moyson Préparateur Physique sur mardi 29 décembre 2015

J’imagine que les joueurs professionnels que vous côtoyez sont de gros bosseurs ?

Oui, et pas que les professionnels d’ailleurs. En treize ans d’expérience, je me suis énormément investi dans le football amateur car il est la source du football. Je ne veux pas perdre le lien entre les deux mondes, amateur et professionnel. Pour vous faire une confidence, je retrouve dans certains de mes footballeurs amateurs des qualités et comportements de professionnels exemplaires ainsi qu’un amour du football sans comparaison possible. C’est ça que je veux voir tous les jours, j’ai besoin de cela.

Il y a beaucoup de professionnels qui ont envie de travailler, mais il y en a aussi qui ne semblent pas avoir le degré de maturité qui incombe à un professionnel. Il y a, dans le football, une réalité « people et marketing » qui peut gravement nuire aux performances.

Vous avez beaucoup d’exemples comme cela ?

J’en ai vu, cela existe, c’est un fait, il y a des joueurs qui n’ont pas le bon comportement. Quant à la quantité de joueurs qui souffrent de ce problème, je n’en ai aucune idée. Cela dit, je pense que la plupart des joueurs sont conscients du travail qui doit être accompli pour faire une carrière et honorer son contrat.

En termes de niveau physique, avez-vous constaté une évolution ces 10-15 dernières années ?

Le niveau physique a beaucoup augmenté parce qu’il y a plus d’exigences. Je pense qu’avant, il y avait plus de talent, plus de créateurs. Attention, il existe toujours des joueurs fantastiques aujourd’hui, mais en termes de quantité, en ce qui me concerne,  il y en a moins. Il y a beaucoup de joueurs qui n’ont pas le niveau et qui se retrouvent en Ligue 1 et Ligue 2 de même que de très bons joueurs sont en CFA alors qu’ils sont bien meilleurs que certains joueurs des deux ligues. Je ne critique pas le système mais puisque tu me poses la question et que je ne sais pas être hypocrite, je te réponds franchement. En tout cas je ne prendrai jamais un joueur nul sous mon aile.

Avec quels joueurs avez-vous pu travailler, et dans quel contexte ?

J’ai travaillé avec Charles Nzogbia quand il était à Wigan et nous sommes allé jusqu’en en équipe de France, ce qui était l’objectif. Il a ensuite signé un super contrat à Aston Villa. J’ai travaillé avec Sankharé à Dijon et Guingamp, avec Claudio Beauvue lors de sa dernière année à Bastia et Guingamp, avec Christophe Mandanne ainsi que Jessica Houara. J’avais aussi travaillé avec un joueur qui s’appelle Kevin Bru, qui joue à Ipswich, il est vraiment doté d’un bagage technique incroyable. C’est vraiment un bon joueur. J’ai aussi préparé Maurice-Belay lorsqu’il était à Sochaux et nous avons travaillé pour qu’il puisse être recruté par Bordeaux. De manière générale, j’aime bosser avec des joueurs qui respirent le football.

Qui est le meilleur joueur que vous ayez côtoyé ?

Sans aucun doute il s’agit de Jeff Reine Adelaïde. Il a joué les amicaux contre Lyon et Wolfsburg avec l’équipe première d’Arsenal, il a 17 ans. On parle d’un nouveau Diaby, et c’est le petit protégé d’Arsène Wenger. Ce petit est vraiment au-dessus du lot. Il peut jouer attaquant, milieu, côté. C’est un garçon que je vois finir 6 devant la défense, ou peut-être juste un cran devant. Il est bourré de talent, c’est incroyable. J’ai eu des joueurs très techniques comme Mehdi Kacem qui jouait à Amiens et qui a fini en D1 algérienne, mais lui, il a quelque chose de spécial. Par exemple, il s’est entraîné pendant le stage avec des joueurs comme Ilunga ou Kevin Bru qui ont tous deux été très surpris de son niveau. Je travaille aussi un futur grand du football qui est actuellement à Châteauroux et qui s’appelle Yoann Wissa. C’est l’attaquant titulaire, il a 19 ans, il vient d’Epinay sous Sénart. J’ai commencé à travaillé avec lui alors qu’il n’avait que quatorze ans et cette année encore, je poursuis sa préparation. Il est en train de monter en flèche et il commence à avoir de très bons clubs de Ligue 1 sur lui. Son directeur sportif Jérôme Leroy fait beaucoup d’éloges à son sujet.

Comment préparez-vous concrètement ces joueurs ?

J’effectue déjà des stages du mois de mai au mois de juin, avec souvent une trentaine de footballeurs présents. Ensuite, entre août et avril, je me déplace chez les footballeurs pour environ 10 jours de travail. Ils enchaînent avec 10 jours de programme à distance et 10 jours de récupération. Concrètement, je regarde les matchs du joueur, je vois ce qui va et ce qui ne va pas aussi bien dans le jeu que physiquement. Ensuite je suis ses entraînements de club et je m’adapte. A chaque match on essaie de travailler certaines choses. Pour prendre le cas de Jeff Reine Adelaïde qui est à Arsenal, je suis allé voir son match contre Fulham et je me suis rendu compte qu’il pouvait encore progresser dans le domaine de l’explosivité, sur le mental pour devenir plus dur et dans les duels. Nous travaillons cela actuellement pour qu’il puisse commencer à être dans l’effectif professionnel d’Arsène Wenger.

Dans la pratique, quand l’entraînement se passe mettons de 10h à midi, le footballeur rentre chez lui et il fait la sieste. Souvent on peut commencer vers 17h ou 18h et on peut travailler sur des séances d’une demi-heure à une heure et quart. On fait de la musculation par rapport au profil et aux objectifs du joueur. J’essaie toujours, avant ou après ma séance, de leur faire découvrir un autre sport qui les fait sortir du football, ça peut être le tennis, le badminton, le squash. Par exemple, Antoine Devaux aimait beaucoup le squash donc on en faisait souvent.

Après, le joueur rentre chez lui, il mange, et s’il a besoin de mieux récupérer, je peux lui faire un massage des jambes ou lui proposer différentes méthodes de relaxation pour accroître sa capacité de récupération.

Vous pourrez retrouver les conseils de Patrice Moyson sur son nouveau site internet www.patricemoyson.com disponible très bientôt. Vidéos d’entraînements, programmes diététiques, conseils de préparateur mental, d’ostéopathie, vous y trouverez tout le nécessaire pour les footballeurs professionnels et amateurs.

En attendant le lancement du site, les vidéos de Patrice Moyson sont disponibles sur sa page Facebook.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre