PSG 1 – 1 Monaco: les notes des parisiens

Les deux gros se sont neutralisés dimanche soir après un match plaisant à voir. Les stars de la soirée ont répondu présent, Falcao répondant à l’ouverture rapide du score d’Ibra.

Sirigu (5,5): jamais sérieusement inquiété, il a fait le boulot sur quelques frappes monégasques pas forcément très inquiétantes. Il ne peut rien sur le but de Falcao.

VdW (4,5): on l’a vu tenter quelques débordements peu dangereux en 1e période. Il s’est montré beaucoup plus discret en 2e dans un couloir droit éteint. Il n’a pas toujours (souvent) été servi par ses partenaires.

Marquinhos (5,5): pas hyper impressionnant mais quelques interventions bien senties quand même. Focalisé sur Falcao, il a assez bien contenu le Colombien et a commis peu d’erreurs dans les relances.

Silva (non noté): quinze minutes de jeu pour une ouverture décisive vers Maxwell et une petite pointe derrière la cuisse qui l’a contraint à céder sa place à Camara (5). Papus à réalisé une bonne rentrée même s’il lui a manqué un dixième de seconde d’anticipation dans son duel avec El Tigre sur l’égalisation monégasque.

Maxwell (6,5): sûrement un des meilleurs parisiens hier soir. Le Brésilien s’est mis en évidence d’entrée avec une passe décisive pour son pote Ibra et des débordements incisifs. Le penchant du jeu parisien sur la gauche est à créditer à son actif avec un jeu toujours propre et bien senti. Digne peut continuer d’apprendre.

Motta (6): assez peu en vue dans l’animation offensive hier soir, il s’est appliqué à couper les approvisionnements de ballon vers Falcao. A l’aise dans ce milieu à 3, il a encore fait preuve d’une grande aisance technique.

Matuidi (6): toujours beaucoup d’activité et un jeu « box to box » précieux. Souvent seul à accompagner les déboulés de Zlatan ou Lavezzi, il a également réalisé une partie solide défensivement.

Verratti (6,5): un gros match, mais un match inégal.  Beaucoup d’apports dans le jeu long et une aisance balle au pied qui lui permet de la jouer « cigare ». Mais justement, à force de jouer relax l’Italien commet des ratés assez problématiques cf. le café crème dans sa propre surface pour éliminer 2 adversaires et enchaîner la relance sur une passe dans l’axe pour un monégasque… exactement le genre d’actions qui te fait aimer et détester ce joueur en même temps. Remplacé par Ménez (non noté) à la 75è. L’international tricolore a tenté d’amener de la vitesse côté gauche mais sans grande inspiration.

Cavani (5): un petit 5 pour l’Uruguayen assez discret pendant toute la rencontre. On n’aura à lui créditer qu’une frappe trop croisée à un bon mètre du montant droit de Subasic et une dernière occasion bien contrée par Raggi dans le temps additionnel. Dans le jeu, on ne l’a que trop peu vu.

Lavezzi (6,5): un gros volume de jeu et beaucoup de très bonnes choses côté gauche et notamment un caviar pour Zlatan à la 52è un peu vendangé par une talonnade foireuse du Suédois. L’Argentin à été remplacé par Lucas (5,5) à l’heure de jeu. Le Brésilien s’est montré incisif et volontaire avec notamment une frappe au-dessus mais n’est pas parvenu à faire d’énormes différences.

Ibrahimovic (5,5): il a ouvert le score sur un excellent centre de Maxwell à la 5è minute avant de proposer un match assez décevant. Maladroit à la finition, il a été lent dans ses choix et a perdu pas mal de ballons.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre