PSG 2-2 Manchester City: les notes des parisiens

Le PSG a déçu mercredi soir en concédant le nul 2-2 face à Manchester City. Trop justes techniquement et manquant trop d’occasions, les parisiens se sont tirés une balle dans le pied à 6 jours d’un match retour que les joueurs de la capitale devront disputer sans Matuidi ni David Luis, qui seront suspendus. Retour en notes sur les prestations des joueurs de Laurent Blanc, avec, pour le retour de Serge Aurier dans le groupe, quelques expressions empruntées à l’homme de Sevran.

PSG-City

Trapp (5) : deux ballons à aller chercher au fond de ses filets et puis c’est tout. Un vrai match Trappenard.

Aurier (4) : le latéral parisien, préféré à Marquinhos, a largement déçu pour son grand retour dans le groupe pro malgré quelques bons centres à signaler et une occupation offensive du couloir parfois intéressante. Avec seulement deux matchs ces deux derniers mois, un en sélection et un avec la CFA contre l’AS Poissy, il a baissé en intensité jusqu’à s’éteindre. Complètement « guez », l’Ivoirien est à l’origine du second but de City à la 72e avec une perte de balle bête et un retour défensif pour le moins hasardeux. Fernandinho, ou son clone Fernando, on ne sait plus, le remercie encore.

Thiago Silva (6,5) : heureusement qu’il était là ! O Monstro a assuré derrière avec des couvertures dont lui seul a le secret. Malheureux sur le deuxième but de City, il n’a pu que constater les dégâts, lui aussi…un vrai « gars sûr » comme dirait Aurier.

David Luiz (5,5) : poussé à la faute grossière par la vivacité d’Agüero dès la 15e seconde de jeu, il est rentré dans son match avec un jaune qui l’a privé d’entrée d’une perspective de match retour. Il a cherché à apporter offensivement et obtenu un penalty manqué par Zlatan en allant s’empaler sur Sagna. Il n’a ensuite rien pu faire à part une tentative désespérée d’interception en arrière sur la transmission vers De Bruyne sur le premier but des Citizens. A part ça, une grosse intervention devant Agüero à la 75e pour sauver la baraque.

Maxwell (5,5) : parfois en difficulté dans son couloir gauche, le latéral parisien n’a pour autant pas bu la tasse. Mieux après la pause avec une accumulation de centres intéressants (50e, 58e, 61e…) qui auraient mérité mieux.

Motta (5) : assez juste techniquement il n’a pas été exceptionnel non plus. Il a traversé la rencontre sans la marquer, même s’il aurait pu le faire. Sa passe parfaite pour Ibra à la 24e aurait dû s’avérer décisive si le Suédois n’avait manqué le cadre de façon assez incroyable, cafouillant entre la frappe et le lob face à Joe Hart.

Matuidi (4) : une prestation clairement décevante pour le milieu parisien. Sa mauvaise passe vers Rabiot est à l’origine du premier but de City et il manque son centre pour servir Cavani sur un plateau juste avant le retour aux vestiaires. Bats les co***, Blaise Runner récolte son petit jaune des familles au retour des vestiaires après une faute sur Otamendi histoire de ne pas disputer le match retour. Matuidi « c’est de l’eau« .

Rabiot (5) : une première mi-temps très moyenne et un second acte mieux maîtrisé. Le jeune parisien, 21 ans depuis dimanche, a signé son troisième but en Ligue des Champions à l’heure de jeu suite à un bon corner de Di Maria et une tête de Cavani détournée de façon plus qu’étrange par Joe Hart. Trois buts en LDC pour un milieu de 21 ans, pas des stats de « babtou fragile« . Remplacé par « le blédard » Lucas à la 78e, qui n’aura rien fait du tout.

Di Maria (4,5) : discret en première période on l’a vu beaucoup plus à son aise en deuxième avec quelques prises de balle incisives et des bons ballons distribués. Son corner bien tiré sur la tête de Cavani a permis à Rabiot d’inscrire le but du 2-1 et son centre vers Ibra a permis au Suédois de placer une bonne tête sur la barre (62e).

Cavani (4,5) : très discret jusqu’à la 45e minute où son bon appel aurait mérité plus d’application de la part de Matuidi, visiblement plus à l’aise en passes décisives dans les publicités que dans la vraie vie. Plus en vue a retour des vestiaires avec notamment une bonne tête sur corner à l’origine du but de Rabiot et une tentative acrobatique au-dessus (62e).

Ibrahimovic (4,5) : un penalty raté à la 13e, son deuxième sur quatre en Ligue des Champions, puis une énorme occasion expédiée au-dessus à la 24e, de la maladresse à la 15e et 33e, et ENFIN un but tout moche en contrant une passe de Fernando à la 41e. Le Suédois s’est également signalé en deuxième mi-temps avec notamment une tête sur la barre après un bon service (pied droit) de Di Maria à la 62e. Il y aura eu trop de déchets dans la finition pour permettre au PSG de se faciliter la tâche avant le match retour dans lequel Ibra sera très attendu.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre