PSG 3-0 Benfica: les notes des parisiens

Paris confirme sa bonne rentrée dans cette campagne européenne de Ligue des Champions en disposant assez facilement du Benfica. Retour en notes sur les performances des joueurs rouge et bleu.

Sirigu (6): peu de danger sur son but mais l’italien a su se montrer vigilant notamment sur  quelques sorties au poing ou quelques frappes de Cardozo. Pas franchement décisif mais rassurant, c’est ce qu’on lui demande.

Van der Wiel (7): quelques très bons appels dans l’axe avec une passe décisive pour Zlatan sur l’ouverture du score. Il aurait pu être de nouveau décisif sans la maladresse de Cavani (75e). On ne l’avait pas encore vu à ce niveau et on en redemande.

Alex (6,5): le Tank a réalisé un match solide et rassurant malgré quelques fautes et un carton pris à la 46e. Il a cédé sa place à la 78e histoire de ménager ses (gros) muscles en papier mâché et éviter tout risque de blessure problématique. Papus Camara (non noté) a donc joué et a été l’auteur d’une rentrée plus que correcte. Du côté de la Mersey, Sakho a essuyé une larme.

Marquinhos (7,5): il a inscrit son troisième but en deux semaines et son deuxième en Champion’s en autant de matchs joués. Un vrai ratio d’attaquant. Défensivement, c’est costaud avec des interventions bien senties et des montées intéressantes. The bonne pioche.

Maxwell (7): très à son aise durant la rencontre, il a beaucoup combiné avec Zlatan souvent redescendu chercher le ballon auprès de son pote de toujours. Un match plein.

Matuidi (7,5): quel volume de jeu, Blaise en mode box to box a beaucoup récupéré et harcelé défensivement. Il a aussi su orienter, s’est projeté et a donné un ballon décisif à Marquinhos sur le second but parisien. Impressionnant.

Motta (7): la sérénité, l’adresse et l’intelligence de jeu incarnée. Souvent à la première relance il a fluidifié le jeu parisien et été costaud défensivement. Encore une passe décisive sur corner pour le dernier but parisien, Motta soigne en plus ses stats.

Verratti (7,5): le cerveau parisien avec des ouvertures lumineuses, un engagement total et des gestes de génie comme sur le second but parisien. A noter une chevauchée fantastique à la 65e qui a vu Cavani pourrir cet instant de folie. Remplacé par Rabiot à la 70e qui a joué simple et efficace.

Cavani (4,5): il a été sans contestation possible le parisien le plus décevant. En difficulté dans son placement, il n’est jamais rentré dans une rencontre dans laquelle tous ses partenaires se sont mis au niveau. Il a vendangé quelques occasions, notamment en seconde période, avec des gestes hésitants et une série de mauvais choix (61e, 75e).

Lavezzi (6,5): il a réalisé une première mi-temps très intéressante avec des rushs sur son côté gauche et des intentions de jeu rapide et provoquant. Il a parfois été un peu brouillon avec du déchet après la reprise, notamment sur des conservations de balle trop longues. Il a été remplacé par Lucas (non noté) à la 70e qui s’est signalé d’entrée avec un dribble fou suivi d’une bonne frappe détournée par le portier Lisboète.

Zlatan (8,5): il a été excellent, double buteur et à l’origine du but de Marquinhos grâce à une talonnade « cigare » dans la surface du Benfica. Il est parfois redescendu très bas, jouant dans sa moitié de terrain pour aider à construire les actions. Motivé et volontaire, ce Zlatan fait plaisir à voir et affolera plus d’une défense s’il conserve ce niveau d’implication.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre