PSG 3 – 0 Rennes: les notes des parisiens

Sirigu (5,5): une très bonne sortie en début de match dans les pieds de « Victor Hugo » et un reste de rencontre somme toute très tranquille.

Camara (4,5): fébrile comme sur cette tentative de feinte de corps trop lourde pour être efficace, il a péché dans la relance et l’assurance. On a retrouvé un Zoum emprunté.

Alex (5): assez tranquille tout au long de la rencontre, il a participé a la combinaison sur le coup-franc de Nenê. A part ca rien de bien grandiose à signaler, Hadji notamment ayant été on ne peut plus bidon devant côté rennais.

Maxwell (5,5): il a assuré sans trop s’aventurer a tenter des folies devant hormis sur un bon déboulé avant une louche de Pastore en 6m. Costaud et propre, il a rendu une copie plus que correcte.

Jallet (5,5): le capitaine parisien a été l’auteur d’une prestation d’assez bon niveau sans toutefois être transcendante. Il a fait ce qu’il a pu sur le couloir, mais n’a pas pu/su apporter autant de solutions qu’à son habitude. Il faut dire que face à Pitroïpa qui est vraiment capable de tout, il ne faut généralement pas  faire le malin et garder la conscience des tâches défensives comme point de mire.

Bodmer (4): il a brillé par sa discrétion et nous a rappelé qu’il était capable de matchs « sans », surtout a la récupération. Très effacé en 1e période, il a joué un cran plus haut en seconde, a touché plus de ballons et a pu mieux orienter le jeu parisien, ce qui l’a aidé à reprendre pied.

Matuidi (5,5): une bourde camaresque en début de match, le temps de se mettre dans le bain, et un gros match par la suite. Le harceleur du milieu a gratté des ballons et participé a la construction du jeu parisien. Il finit bien la saison.

Sissoko (4,5): peu en vue lui aussi tout au long de la rencontre au vu de la faible opposition rennaise au milieu, il n’a pas eu a forcer dans les duels mais a connu trop de déchets pour avoir du poids sur la rencontre.

Pastore (6): moins en vue que lors de ses matchs précédents (certainement l’effet « beubar »), El Flaco a contribué à quelques occasions parisiennes et notamment à l’ouverture du score en lançant parfaitement Ménez dans la profondeur. Toujours sur la pente ascendante dans l’envie et l’énergie dépensée sur le pré.

Nenê (8,5): un hat-trick pour revenir à égalité d’Olivier Giroud en tête du classement des buteurs (21). Un match plein, avec beaucoup d’efforts, de générosité et un maître coup-franc. Incontestablement le joueur de la saison côté PSG…et L1?

Ménez (8,5): on lui aurait presque décerné le trophée de l’homme du match s’il n’avait pas tout gâché avec sa tirade anthologique en mode lascar sur le « manque de respect » au micro de C+ a la mi-temps. Hormis cet épisode plutôt comique, Ménez a été partout, il a tout fait, et à y réfléchir Nenê lui devrait presque la moitié de sa note…un vrai poison qui, au vu de son apport en cette fin de saison, postule peut-être pour autre chose que la douillette banquette de l’EdF. S’il parvient à jouer sans s’exprimer a l’oral, c’est tout le mal qu’on lui souhaite, quoique, le duo Ribéry-Ménez en interview, ca pourrait avoir de la gueule…

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre