PSG-Bastia: le résumé

PSG BastiaLe PSG, leader, affrontait Bastia, modeste 13è avant la rencontre. Les hommes d’Ancelotti avaient à coeur de maintenir la pression sur leurs poursuivants directs, l’OL et l’OM, qui joueront respectivement dimanche contre Lille et Evian.

Les compos:

PSG: Sirigu – Van der Wiel Armand Alex Maxwell – Lucas Chantome Verratti Pastore – Ménez Gameiro

Bastia: Landreau – Palmieri Harek Marchal Cioni – Sablé Rothen Yatabaré – Thauvin Ilan Beauvue

1′: Bernard Lama se la raconte au micro de BeIn « le Parc c’est mon jardin ». Et le pire, c’est qu’il n’a pas tort.

4′: corner à deux joué entre Pastore et Maxwell qui enchaînent avec un autre une-deux. Le brésilien se retrouve dans la surface et frappe entre une forêt de jambes juste à gauche du poteau de Landreau.

7′: enchaînement sur la droite du but bastiais, Lucas décale VdW qui centre en retrait, Ménez et Gameiro se gênent et ne parviennent pas à reprendre.

9′: coup-franc de Maxwell tiré au second poteau pour Pastore qui reprend de volée au-dessus des buts de Landreau. Bastia ne passe pas le milieu de terrain mais en même temps, avec Rothen et Sablé on ne peut pas forcément en demander beaucoup plus.

12′: Pastore multiplie les déchets depuis le début du match, il rate sa 3 ou 4è passe. Ménez s’infiltre côté gauche, se retrouve excentré dans la surface mais sur son pied droit et tente la frappe. C’est contré par un pied bastiais.

16′: coup-franc de Lucas qui glisse en frappant, le ballon est détourné par la main de Ménez et arrive mollement dans les bras de Landreau. C’est affreux. Affreux toujours, Lucas tente de frapper du gauche, le ballon lui étant un peu resté dans les pieds. Ballon, où es-tu ?

18′: première occasion bastiaise après un bon débordement de Palmieri et une absence de latéral droit parisien, VdW se prenant pour un attaquant. Armand sauve à l’arrache devant Ilan. Nouvelle action bastiaise dans la foulée pour Thauvin, et encore côté gauche. Bien lancé par Rothen, le bastiais envoie une frappe à l’emporte pièce après avoir mal poussé son ballon, il aurait pu mieux faire.

20′: Belle ouverture de Verratti pour Gameiro dans la surface. L’attaquant parisien dévie pour Lucas au point de pénalty qui tire à 30 cm de la lucarne de Landreau…c’était chaud !

25′: alors que depuis 5 minutes, les bastiais ont la possession, Ménez part en contre et s’excentre sur le côté droit de la surface. L’attaquant parisien croise trop sa frappe mais Gameiro a bien suivi et se jette pour redresser la course de ballon qui finit sur le poteau d’un Landreau complètement aux fraises.

28′: Lucas récupère le ballon dans les pieds de Harek au milieu de terrain et lance Ménez qui tente de déborder son défenseur. L’international français pousse un peu loin son ballon.

34′: toujours rien à signaler depuis quelques minutes. La rencontre est d’une molesse…

37′: Lucas décale VdW qui a pour une fois bien pris le couloir. Le hollandais centre fort devant le but mais Gameiro ne devance pas suffisamment ses défenseurs pour pouvoir reprendre correctement le ballon. Sur l’attaque bastiaise qui suit, Rothen tire du pied droit. On enchaîne avec un grand pont de Ilan sur Verratti. Mais que se passe-t-il ?

41′: Une attaque de gauchers avec Palmieri pour Thauvin dans la surface parisienne, le bastiais feinte la frappe devant Alex, pousse loin son ballon et réalise une sorte de simulation pas franchement crédible ni convaincue. Le genre de geste où tu tombes en te disant « on sait jamais« . Mr Thual, lui, savait.

Une première mi-temps parisienne relativement pourrie. La preuve, Landreau n’a quasiment rien eu à faire, et Julien Sablé déclare « on a eu des situations…on est dans l’état d’esprit conquérant et agressif« . C’est donc grave.

46′: Ancelotti envoie Zlatan et Lavezzi à l’échauffement. Deux joueurs dont la valeur équivaut à deux fois l’ensemble de celle des joueurs bastiais. Frédéric Hantz, pas impressionné, envoie Jack Faty se chauffer.

48′: Ménez décale Van der Wiel directement en 6m.

52′: suite à une bonne récupération de Chantôme dans les pieds du grand Yatabaré, Gameiro décale Maxwell qui bénéficie d’un contre favorable côté gauche. Le latéral envoie un centre puissant devant le but de Landreau, Marchal se jette et coupe le ballon in extremis. On était à 1m du csc.

55′: Chantôme décale VdW qui centre pour Gameiro qui réalise une somptueuse Madjer sur laquelle Landreau réalise une tout aussi somptueuse parade.

56′: buuuuuuuuuuuut!!!!! Ménez délivre le Parc. Après une feinte de frappe pied droit pour embarquer les défenseurs, le parisien frappe pied gauche aux 20m. Landreau se troue et le ballon passe sous son corps. C’est moche mais Paris prend, le Parc chante d’ailleurs « merci Landreau ». Julien Sablé est remplacé par Faty côté bastiais.

61′: Verratti sert parfaitement Gameiro dans la surface grâce à son fameux (Gérard) piqué. L’attaquant parisien reprend de volée mais bute sur Landreau.

63′: Beauvue cède sa place à Modeste pour le SCB.

66′: Changements toujours, Gameiro cède sa place à Zlatan.

68′: Chantôme décale Zlatan à droite. Le suédois centre pour Ménez qui se met lui-aussi à la Madjer, mais c’est à côté.

70′: faute de Palmieri sur Lucas qui avait réalisé un beau crochet à l’entrée de la surface. Mr Thual siffle le penalty alors que la faute semblait en dehors de la surface! Et buuuuuuuuuuuuttttt de Zlatan qui convertit ce pénalty un peu limite !!! Dans la foulée, Pastore cède sa place à Matuidi.

73′: Ménez fait une course de 70m balle au pied pour aller défier Landreau. Le portier bastiais se couche bien cette fois-ci et gagne son duel. Put*** de trou…

75′: Lavezzi entre en lieu et place de Lucas qui aura donc obtenu le pénalty du 2-0.

79′: sur un dégagement de Sirigu Modeste vient mettre la semelle sur l’italien. Embrouille entre les deux joueurs et carton pour le bastiais. Colère sur le banc de Hantz: « c’est quoi ce gardien, on peut pas le toucher« . Eh oui, Sirigu est italien. Yatabaré enchaîne et découpe Ménez, il passe à deux doigts du second jaune et cède sa place à Khazri.

82′: le match s’électrise, Khazri, tout juste entré, prend un jaune pour avoir balancé Verratti qui gardait le ballon alors que l’arbitre avait sifflé.

83′: buuuuuutttttt pour le SCB !!! Khazri se fait justice lui-même, tire le coup-franc de 40m alors que Sirigu n’est pas attentif et met fin au record d’invincibilité du gardien parisien, furieux !

85′: Khazri, toujours lui, est à deux doigts d’offrir l’égalisation à son équipe. Après avoir dribblé Sirigu, le bastiais tire mais le pied de Van der Wiel, pour une fois au bon endroit, empêche le but de justesse.

88′: petit numéro de Thauvin qui se débarrasse de Maxwell comme d’un vulgaire joueur de district pour parvenir à centrer sur la tête de Modeste qui envoie le ballon évidemment au-dessus, comme un vulgaire joueur de district également.

90′: buuuuuuuuuuuuuuuuutttt de Lavezzi pour le PSG !!! Ménez traverse le terrain en largeur et décale Chantôme à droite. Le milieu de terrain centre, Landreau plonge et dévie le ballon directement dans les pieds de Lavezzi qui n’a plus qu’à pousser le cuir dans le but vide. Paris reprend deux buts d’avance. Fin de la rencontre et nouvelle victoire parisienne. Le PSG restera donc leader à au moins trois points du second quoi qu’il arrive dans les autres rencontres.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre