[résumé] PSG – Barcelone (2-2)

PSG-FCB3

Ce soir se disputait le match tant attendu entre le Paris Saint Germain et le FC Barcelone pour le quart de finale aller de la Ligue des Champions. Le match nul deux buts partout est somme toute assez logique au vu de la physionomie du match mais la suspension de Blaise Matuidi (buteur ce soir) et les deux buts encaissés à domicile sont de mauvais augure pour le match retour.

Paris a gâché quelques occasions…

Les Parisiens sont bien rentrés dans cette rencontre en faisant preuve de beaucoup de concentration et détermination. Ils s’offrent d’ailleurs la première véritable occasion du match à la 5è minute par l’intermédiaire de Lavezzi qui, après une belle remise de la poitrine de Pastore, efface Piqué d’un crochet avant de frapper sur le poteau sous la pression de Busquets. Les Espagnols ne tarderont pas à répliquer dès la septième minute, avec Alves côté gauche de la défense parisienne qui efface Pastore puis sert Messi qui décale Xavi à l’entrée de la surface pour une frappe au-dessus de la cage parisienne. Le match est véritablement lancé, les Parisiens subissent la domination catalane sans trop s’exposer pour autant. Le club de la capitale s’offre même quelques opportunités dangereuses comme à la dix-septième minute, suite à un dégagement de Sirigu, Ibrahimovic récupère le ballon et part perforer plein axe la défense barcelonaise qui ne peut l’arrêter qu’en faisant faute. Le coup-franc qui s’en suit ne donnera rien.

Après une légère phase de domination, les Parisiens se regroupent en défense et laissent deux grosses occasions à Barcelone. D’abord à la 22ème minute où Messi entre dans la surface de réparation mais est stoppé par Thiago Silva qui aura réalisé une grosse performance et parfaitement rempli son rôle de capitaine en haranguant constamment ses coéquipiers. Puis surtout lorsqu’Iniesta sur le côté droit de la défense se retrouve en mesure d’enrouler un ballon qui passe légèrement sur la droite du but de Sirigu (27è). Malgré une apparente maitrise, la défense  catalane semble définitivement fébrile et les contres de Lucas sèment le désordre. Ce dernier est dans tous les bons coups parisiens et permet à l’équiper de passer rapidement en phase de contre-attaque. Lavezzi est moins en vue car peu recherché par ses coéquipiers.

Après trente-cinq premières minutes de bonne facture, les Parisiens subissent les ravages du jeu catalan, et après un corner mal dégagé, la défense parisienne tarde à se remettre en position. Dani Alves en profite pour adresser un magnifique extérieur pied droit dans la course de Messi qui ne se fait pas prier pour ajuster Sirigu. Blessé à la cuisse, le lutin argentin sort à la mi-temps. L’ ouverture du score à la trente huitième minute marque un tournant dans la rencontre. Jusqu’à la soixante dixième minute, les Barçelonais vont gentiment contrôler le match sans pour autant accélérer. L’entrée de Verratti à la place de Beckham (69è) va redonner de l’allant aux parisiens.

… mais n’a jamais lâché

La fin de rencontre va être particulièrement passionnante. Les occasions parisiennes se multiplient comme à la 67è minute lorsqu’Ibrahimovic manque son face à face. La pression parisienne augmente constamment jusqu’à l’égalisation de ce même Ibra (79è). Suite à un coup franc de Maxwell sur le côté gauche de l’attaque parisienne, Thiago Silva frappe le ballon de la tête mais heurte le poteau gauche de Valdes qui ne peut que subir la reprise in extremis du géant suédois, largement hors-jeu sur l’action. La fin de match est folle, les Parisiens poussent pour prendre l’avantage et manquent le coup quand Ibrahimovic dévie le ballon de la tête pour Gameiro qui aurait eu l’occasion de se présenter seul face à Valdes sans l’effet rétro du ballon qui permet à Dani Alves de dégager son camp (85è).

C’est contre le court du jeu que les Barcelonais inscrivent un but sur pénalty par Xavi (88è). Lancé dans la surface, le Chilien Sanchez pousse le ballon sur le côté gauche vers le point de corner (il ne représente alors plus aucun danger) mais Sirigu sort et touche l’attaquant de la main qui s’effondre dans la surface. Le portier italien n’est pas là exempt de tout reproche ! Sur les derniers instants du match, seuls Alex et Thiago Silva restent derrière et sur une de ses ouvertures, Silva trouve Jallet dans le couloir droit. L’international tricolore centre pour Ibrahimovic qui remet le ballon de la tête pour Matuidi qui ne se pose aucune question et frappe du gauche. Le ballon dévié termine sa course au fond des filets et permet au Paris Saint Germain d’égaliser. Belle récompense pour l’international français qui sera suspendu au match retour.

Les Parisiens réalisent un match honorable face à un monstre du football mondial mais les chances de qualification après un match nul deux buts partout face au FC Barcelone sont très réduites (17,4%) malgré les indisponibilités de Mascherano (et potentiellement Messi).

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Répondre