Salvatore Sirigu, numéro un des "clean sheets"

Salvatore Sirigu, qui était en course pour détrôner Gaëtan Huard et ses 1176 minutes d’invincibilité en Ligue 1, a vu sa dynamique se briser après 949 minutes contre le SC Bastia sur un coup-franc de 35m de Khazri. Pas vraiment irréprochable sur ce but, le gardien parisien a de quoi se consoler puisqu’il conserve malgré ce but la place de numéro un des « clean sheets » (rencontres sans encaisser de buts) au sein des grands championnats européens avec un pourcentage de 72,7% de matchs (16 sur 22) sans que ses filets tremblent.

Dans ce classement, on retrouve en seconde position Manuel Neuer du Bayern Munich qui talonne de près Sirigu avec un pourcentage de 71,4% (15 clean sheets sur 21). Le gardien allemand a d’ailleurs encaissé moins de buts (7) que son homologue italien (9) sur l’ensemble des rencontres de championnat disputées. Pour compléter ce podium des derniers remparts, on trouve un autre gardien évoluant en Ligue 1, Cédric Carrasso. Le bordelais, loin derrière les deux leaders, tombe à un pourcentage de 54,2% avec 13 clean sheets sur 24 rencontres disputées. Interrogé il y a quelques jours sur le niveau des gardiens français, il avait déclaré:

Oui, le niveau est moins élevé qu’avant, mais je pense que c’est provisoire, parce que pour moi, l’école des gardiens française, il n’y a pas mieux. C’est clair.

Avec trois italiens – Sirigu, Marchisio et Buffon – et trois français – Carrasso, Ruffier et Vercoutre – dans le top 10 des clean sheets, la lutte pour la suprématie des gardiens continue…

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre