Sochaux – PSG: l'avant match

Sochaux PSGL’historique

53 rencontres ont été disputées entre Sochaux et le PSG. Le club de la capitale s’est imposé à 32 reprises contre 10 victoires sochaliennes et 11 matchs nuls. Le PSG s’est imposé 13 fois à Bonal contre 9 victoires à domicile des lionceaux.

Sochaux dans le dur et un PSG qui voyage bien

Leader avec 51 points, meilleure attaque avec 45 buts pour et meilleure défense avec seulement 13 buts contre, le PSG a tout pour impressionner le FC Sochaux, actuel 17è, en lutte pour le maintien avec seulement 23 points, deuxième attaque la moins efficace de Ligue 1 (22 buts marqués) derrière Reims pour 34 buts encaissés.

A domicile, les lionceaux s’accrochent comme ils peuvent avec une moyenne de 1,17 points pris par match à Bonal (4 victoires, 6 défaites, 2 nuls avec 16 b.p et 17 b.c) contre 0,75 à l’extérieur (2 victoires, 7 défaites, 3 nuls) avec 6 petits buts inscrits en déplacement en 12 rencontres. Les Parisiens sont comptablement meilleurs à l’extérieur qu’à domicile avec une moyenne de 2,18 points en déplacement contre 2,08 dans leur antre du Parc des Princes. L’attaque parisienne inscrit d’ailleurs en moyenne plus de 2 buts par match à l’extérieur contre 1,70 à domicile.

Les dix derniers matchs

Alors que Paris reste sur une impressionnante série de 9 victoires et un match nul (contre Ajaccio au Parc) lors des dix dernières rencontres toutes compétitions confondues, le FC Sochaux présente de son côté un bilan nettement moins flatteur. Avec cinq défaites, quatre victoires et un nul 0-0 à l’extérieur pour leur dernière rencontre contre l’ESTAC, les hommes d’Eric Hély n’auront clairement rien à perdre dans cette rencontre. A noter que le PSG est invaincu depuis le 1er décembre 2013 et la défaite 2-1 face à Nice, la série d’invincibilité des hommes d’Ancelotti en est donc avant ce match à 13 rencontres toutes compétitions confondues.

Sochaux et Paris diminués

Côté sochalien quelques absents de poids puisque Contout ou Mikari, en reprise, ne sont pas sur la feuille de match. Côté parisien, Ménez (adducteurs), Lucas (cheville), Thiago Silva (cheville), Thiago Motta (ischios) et David Beckham (reprise) ne sont pas dans le groupe.

A propos de l'auteur

Supporter du PSG depuis tout petit, il est fan de Bergkamp, Henrik Larsson, Inzaghi, Zkatan, Van Nistelrooy, et de ce bon vieux Sammy Traoré. Il aime Paris, et joue toujours au ballon dans son club de toujours, dans le 9-4.

Vous aimerez aussi

Répondre