Vidéo: les Régalades de la semaine #6

Retrouvez dans les Régalades les plus beaux buts et arrêts de la semaine en provenance de chez Goal-Best.com. Votez pour les deux Esthètes de la semaine, buteur et gardien, dans les commentaires en bas de l’article.

Les buts de la semaine

Cette semaine les soldes ont apparemment fait leur apparition sur la planète foot. Promotions spéciales afficionados:  pour les canonniers, une frappe demandée une lucarne offerte; pour les esthètes, une accélération lancée, un but de fou garanti… Concrètement le résultat des ventes est impressionnant, entre Konstantinos Stafylidis (Augsburg) à l’extérieur du gauche, Riechedly Bazoer (Ajax Amsterdam) à l’extérieur du droit, Havard Nordtveit (Borussia Mönchengladbach) à l’enroulé du droit, Christophe Jallet (Olympique Lyon) à l’enroulé du gauche, ou encore Luca Modric (Real Madrid) en force, il est clair que les arrêtes ont été dépoussiérées. En ce qui concerne nos chouchous, les esthètes (quoi que nous n’ayons rien contre de bonnes grosses frappes, cela va sans dire) le constat est similaire; le jeune Will Keane (U-21 Manchester United) signe un lob parfait dans un angle compliqué, Rachid Ghezzal (Olympique Lyon) nous réalise un enchaînement double feinte de corps frappe et enfin Riyad « Magic » Mahrez (Leicester City) allie à l’image de sa saison vitesse, réalisme et précision en dribblant 2 joueurs avant de fusiller Joe Hart (Manchester City).

Le choix des Esthètes du Foot: Riyad Mahrez, de la classe, de la vitesse, de la puissance et tout ça contre Manchester City… Cette saison est réellement pour lui celle de l’éclosion.

Les plus beaux arrêts

Cette semaine, Paul Bernardoni (Bordeaux) s’est essayé au billard avec réussite sur penalty), Lukas Hradecky (Eintracht Frankfurt) avec le même brio aux exercices de souplesse sur des arrêts en grant écart que sur des plongeons de grande envolée, et Petr Cech (Arsenal) l’omniscient a fait preuve de réflexes monstrueux en réalisant une double parade sur des frappes alors qu’il n’avait aucune vision du cuir au départ. Enfin David De Gea (Manchester United) et Lukas Hradecky (Eintracht Frankfurt) se partageant la vedette réalisent chacun plus de trois parades décisives sur frappes et face à face.

Le choix des Esthètes du Foot: David De Gea; quand il est mauvais, on le dit, alors quand il est bon, même vraiment excellent, on ne va pas lui faire l’affront de l’ignorer.

A propos de l'auteur

Récupérateur et constructeur de jeu hors paire, il avait la grinta pour devenir le nouveau Edgar Davids, mais sans les lunettes. Son coup spécial, travaillé sur tous les terrains d'île de France : la "frappe de l'enclume"

Vous aimerez aussi

Répondre